Aller au menu principal Aller au contenu
Pierre Carton

Saint-Jean-Pied-de-Port, la cité fortifiée

Donibane Garazi

Saint-Jean-Pied-de-Port (“Donibane Garazi” en basque) est surnommée la capitale de la Basse-Navarre. Cité fortifiée au pied des Pyrénées basques, le village a été fondé au XII° siècle.
A seulement 50 km de la côte basque, vous ne manquerez pas d’apprécier sa vieille ville, avec ses rues pavées, dominée par sa citadelle. Depuis le Moyen-Âge le village voit passer chaque année des milliers de marcheurs en route vers Saint Jacques de Compostelle.

Les incontournables du village Saint-Jean-Pied-de-Port

Où sommes-nous ?

Saint-Jean-Pied-de-Port est sûrement l’un des villages les plus connus du Pays Basque. Réputé pour sa citadelle et le pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle, le village médiéval est situé au pied des cols menant vers l’Espagne, la frontière se trouvant à seulement 10 min. Vous vous trouvez là au cœur de l’AOP du vignoble d’Irouléguy, comme en témoignent les vignes qui s’étagent sur les coteaux alentours, à 30 min de Saint Palais et Cambo les Bains, et 45 min de Mauléon-Licharre. 

L'origine du nom

“Saint Jean” pour Saint Jean Baptiste saint patron du village, que l’on retrouve sur le clocher de l’église

“Pied de Port”, car le village est situé au pied des cols menant vers l’Espagne, le “port” dans les Pyrénées, désignant le col de montagne (du latin “portus” = “le col”)

Au coeur du village

Donibane Garaziko Bihotzean

Le chemin de Compostelle

Saint-Jean-Pied-de-Port est la dernière ville-étape du chemin de Compostelle en France, avant d'attaquer la mythique traversée des Pyrénées vers Roncevaux, en Espagne.

Depuis le XII° siècle, le village est le point de passage obligé pour les milliers de marcheurs qui souhaitent rallier Sant Jacques de Compostelle à pied, par le GR 65. Sur la route Napoléon, qui traverse les montagnes, les marcheurs peuvent faire une pause et une petite prière à la Vierge d'Orisson (ou vierge de Biakorri). La croix Thibault, quelques kilomètres plus loin, est le lieu idéal pour faire un dernier voeu, symbolisé par un ruban noué au monument, pour un chemin paisible. Tout le long de cette montée de 27 kms, les marcheurs profitent d'un panorama splendide sur les Pyrénées basques. Après environ 7h de marche, et une descente ardue dans la forêt de Roncevaux, les pèlerins atteignent le village espagnol.

L'adresse à retenir pour le chemin de Compostelle à Saint-Jean-Pied-de-Port est le n°39, rue de la Citadelle. Cette adresse est le bureau d'accueil des pèlerins de Compostelle. Vous avez une question sur la préparation de votre chemin, ou quand vous arrivez dans le village ? Ils y répondront !

La Prison dite "des Évêques"

Pierre Carton

Saint Jean Pied de Port, capitale du Pays de Cize, est la dernière étape française du “Camino Frances”, voie historique du chemin de Saint Jacques de Compostelle. En 2019, plus de 57 000 pèlerins ont traversé la commune, pour partir à l’assaut de la mythique étape qui permet de franchir les Pyrénées : Saint Jean Pied de Port – Roncevaux. 

Le lieu à ne pas manquer, si vous souhaitez en apprendre plus sur le passé de Saint-Jean-Pied-de-Port et le chemin de Saint Jacques de Compostelle est la Prison dite "des Évêques".

Tradition gastronomique

Dynastie de chefs

Saint-Jean-Pied-de-Port est de ces villages basques, où la passion du terroir et des bons produits se transmet de générations en générations. La famille Arrambide de Saint-Jean-Pied-de-Port en est un des parfaits exemples. Depuis plus de quarante ans, la famille Arrambide perpétue la tradition d'excellence de l'hôtel-restaurant des Pyrénées. D'abord les parents, Firmin et Anne-Marie, et maintenant, les enfants, Philippe, chef étoilé au Guide Michelin, et Sandrine.

Plus que des restaurants, des institutions

Certains de ces restaurants au village, sont bien plus que de simples restaurants. Le café Ttipia, établissement du chef Michel Ybargaray, accueille tous les matins de l'année les habitués, venus prendre le café et deviser autour des dernières nouvelles. Les lundis, jour de pelote, la salle du restaurant de Paxkal Oillarburu est prise d'assaut par les aficionados de la cancha, venus assister aux parties de pelote basque à main nue, au Trinquet Garat.

L'Artisanat à Saint-Jean-Pied-de-Port

Eskulana

Les espadrilles cousues mains

Depuis plus de 30 ans, la famille Arangois perpétue la tradition de l'espadrille. Aux côtés de sa mère, Albertine, Patricia, sa fille, a repris le flambeau dans l'art de coudre les espadrilles à la main. L'atelier artisanal Arangois se trouve depuis toujours, dans la rue d'Espagne de Saint-Jean-Pied-de-Port.

La Poterie Navarraise

Cet atelier de potier est transmis dans la famille Carriquiry, depuis 1954. Il se trouve toujours, rue d'Espagne, à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Inscription newsletter Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque