Les ports (ou cols) de Cize sont fréquentés depuis la protohistoire et constituent un secteur privilégié pour franchir les Pyrénées. Les vestiges de cette fréquentation multimillénaire sont parfois discrets, d’autres ont résisté aux assauts du temps. Au fil d’un itinéraire varié et court, vous aurez un remarquable aperçu de cette richesse historique. Dolmen, cromlech et redoute regroupées sur un seul col se dévoileront après un cheminement facile. Ensuite, il faudra prendre de la hauteur et fouler la roche calcaire afin de découvrir dans un premier temps le karst d’Urkulu dont l’histoire dépasse largement l’échelle humaine. Quelques mètres à gravir et la tour d’Urkulu fera son apparition. Perchée sur un sommet du même nom, cette tour d’origine romaine s’inscrit harmonieusement dans le paysage. Elle offre un remarquable panorama sur ces vastes espaces où la tradition pastorale demeure.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

  • AnimauxAnimaux bienvenus

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : SAINT MICHEL
Dénivelé positif : +200m
Balisage : Jaune
  • Distance3.3km
  • Mobiliteà pied
  • Durée2h00
  • DifficultéFacile

VoitureComment venir ?

Au départ de Saint-Jean-Pied-de-Port, prendre la D933 vers Bayonne, puis la D301, « Chemin de Saint Jacques ». 150 m après les remparts, tourner à droite sur la D428. Suivre cette route de montagne, étroite, sur 18 km, en s’aidant du balisage GR (rouge et blanc). Le chemin de St Jacques emprunte principalement cette route. Attention aux nombreux randonneurs. 2,7 km après « la croix Thibault », prendre un chemin à droite. 100 m plus loin, parking du départ de la randonnée, au col d’Arnostéguy.

Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage
Pour adopter les bons gestes, consultez le site www.reussirmarando.com

Détails de l’itinéraire

Ibilbideari buruzko xehetasunak

  1. Col de Soroluze

    Depuis le parking, suivre la clôture, proche de la borne frontière 205, en direction d’un abreuvoir. A ce dernier, tourner à gauche pour rejoindre un chemin, situé à flanc de montagne et accusant peu de dénivelé. Sur votre droite, une lande à ajoncs laisse place rapidement à une belle hêtraie occupant le vallon de Txangoa.
    Après moins d’1 km de progression, atteindre le col de Soroluze qui présente plusieurs vestiges historiques (dolmen, cromlech et redoute)

  2. Les deux gros rochers

    Depuis ce col, monter à gauche sur une croupe qui s’élève vers des barres rocheuses. C’est une zone de pâturage sans trace de sentier. 100m plus loin, un chemin apparaît mais sur une faible distance, il permet cependant de garder le bon axe de progression. Après un replat herbeux, la montée s’accentue. Atteindre deux gros rochers situés au niveau des barres rocheuses

  3. Le passage de la muraille

    Depuis ces rochers, prendre à gauche et s’élever afin d’atteindre les barres rocheuses. Les longer jusqu’à un nouveau replat herbeux. Un passage dans la barre rocheuse permet de poursuivre la progression

  4. La tour d’Urkulu

    Prendre pied sur les rochers et poursuivre à gauche en dominant une muraille naturelle inclinée. Rester au dessus de celle-ci sur environ 50 m puis s’en éloigner progressivement en obliquant sur la droite. La tour désormais visible, continuer la progression en préférant les zones herbeuses. Atteindre un col avec un replat herbeux situé juste en dessous de la tour. Bien repérer ce col qu’il faudra emprunter de nouveau pour terminer la randonnée. Poursuivre à droite, en évitant les barres rocheuses. Passer au niveau d’une ruine puis rejoindre la tour d’Urkulu

  5. Col d’Arnostéguy

    Revenir au col précédemment cité par le même itinéraire. Franchir le replat herbeux puis une très courte zone de rochers. Amorcer la descente vers le col d’Arnostéguy où l’on rejoint le parking du départ.

Point d'arrivée