Au pied des crêtes d'Iparla, cet itinéraire offre au randonneur de très beaux paysages. L'ascension du massif d'Harriondo permet de surplomber d'un côté la vallée du Baztan et de l'autre l'entrée de la vallée de la Nive des Aldudes. Au point haut de la randonnée, les troupeaux de manex (race locale de brebis) seront certainement présents pour agrémenter la balade au milieu de ruines de bordes, témoins d'une activité pastorale qui a traversé les époques. Pendant le retour au village de Bidarray, le randonneur pourra profiter de la traversée d'une forêt pour découvrir quelques beaux spécimens de chênes tauzins, espèce peu représentée en France.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : BIDARRAY
Dénivelé positif : +504m
Balisage : Jaune
  • Distance7.8km
  • Mobiliteà pied
  • Durée4h
  • DifficultéMoyenne

VoitureComment venir ?

Le départ de la randonnée se trouve à la place du village de Bidarray en face du trinquet et du restaurant Iparlan.

Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage

Détails de l’itinéraire

Ibilbidearen xehetasunak

  1. Du village vers les premiers contreforts

    Au départ du parking de la place, prendre la route à droite du gîte Menditarrena sur le GR10. Après 100 m, prendre la route en légère ascension sur la gauche. Passer un gîte sur la droite et au bout de la route, s'engager sur une large piste en terre rouge après un passage canadien. En haut de la courte ascension, laisser la piste partir en face et tourner à gauche sur un large sentier caillouteux en montée raide. Le chemin devient plus étroit et se poursuit dans une lande à ajoncs avant d'arriver au niveau d'une intersection.

  2. Vers le col de Lacho

    Tourner à droite en direction d'un arbre mort. Le sentier se poursuit à flanc de montagne dans un vallon sauvage. Traverser un court pierrier et arriver au fond du vallon pour traverser un ruisseau. Poursuivre sur le sentier qui traverse plusieurs zones caillouteuses avant de rejoindre une croupe dans une fougeraie. Le sentier se divise alors en deux. Prendre à droite celui qui reste relativement plat. Continuer jusqu'à rejoindre les abords d'une prairie enherbée dans laquelle se trouvent quelques beaux chênes et une bergerie. Il s'agit du col de Lacho.

  3. La dernière ascension

    Monter à gauche le long d'un fourré d'ajoncs puis le sentier revient à plat en surplombant la prairie. Arriver au bout d'une piste bitumée et s'engager à gauche dans la montée. Rester sur ce large sentier pendant un peu plus de 400 m jusqu'à atteindre un plateau de pelouse au milieu duquel se trouve un groupement de ruines. Tourner à gauche pour aller en direction des ruines et passer à leur droite pour rejoindre un sentier bien marqué qui s'engage à flanc de montagne. Attention à bien rester vigilant au balisage.

  4. Sur un vieux sentier de bergers

    Le cheminement se poursuit sur un très beau sentier empierré qui domine le vallon précédemment parcouru. Atteindre le col de Bourouzune où rejoindre le GR10. Tourner à gauche en direction de Bidarray. Suivre la croupe sur sa gauche, passer une ruine puis basculer sur l'autre versant à travers un passage entre des blocs. Continuer jusqu'à rejoindre le col de Pagalepoa et poursuivre tout droit sur le sentier évident qui s'enfonce en sous-bois. Traverser la forêt de chênes, une zone plus dégagée avant de pénétrer à nouveau dans un sous-bois. Terminer la descente pour trouver une prairie surplombant une ferme.

  5. Retour à Bidarray

    Traverser entre la prairie et les bâtiments de la ferme (en dérangeant le moins possible les animaux et le fermier). La route effectue un virage à droite. la suivre en descente puis tourner à gauche afin de regagner le parking du village de Bidarray.

Point d'arrivée