Aller au menu principal Aller au contenu
Village St Pee sur Nivelle
Maeva Mirol

Saint-Pée-sur-Nivelle : le berceau de la pelote basque

Senpere

Saint-Pée-sur-Nivelle est un village trés étendu et organisé en quartier. Le village a connu de grands événements historiques et fut au centre de la chasse aux sorcières qui a frappé le Pays Basque. Au delà de cette époque funeste c'est à Saint-Pée-sur-Nivelle qu'est né le gant en osier chistera.

Aujourd'hui, Saint-Pée-sur-Nivelle est un village charmant avec son lac devenu le lieu principal de balade et d'activité.

Saint-Pée-sur-Nivelle et ses quartiers

Senpereko auzoguneak

La commune de Saint-Pée-sur-Nivelle est trés étendue, des petits quartiers, devenant de véritables centres de vie, se sont peu à peu développés tout autour du centre du village.

Le centre bourg : le cœur du village

La route principale traverse le centre du village de Saint-Pée-sur-Nivelle. Elle est bordée de nombreux commerces et de belles maisons à colombages. Le fronton est le lieu central où se déroule les principales animations et surtout les parties de pelote au petit gant.
Une balade à pied s’impose dans le village pour visiter le parc des berges de la Nivelle, l’imposante église et le pont romain d’Utsalea.

 

 

inharria
inharria

Le quartier d'Ibarron

En arrivant de Saint-Jean-de-Luz, vous traversez d’abord le quartier d’Ibarron qui est un quartier très vivant avec son petit fronton où les Senpertars (habitants de Saint Pée sur Nivelle) aiment venir "taper la balle" et se retrouver ensuite entre amis dans les bars environnants.
C’est également le départ de nombreuses randonnées notamment celle du mont Saint Barbe.

Le quartier d'Amotz

En arrivant de Sare, vous passez par le petit quartier d’Amotz. Petit hameau organisé ici aussi autour du fronton. Un arrêt est nécessaire pour visiter la chapelle d’Amotz.

En circulant sur la commune de Saint Pée sur Nivelle, vous traversez d’autres quartiers comme Serres, Hergaray, Helbarron, Olha ou encore le Cherchebruit.

Saint-Pée-sur-Nivelle : un village de sorcière ?

Sorginak Senperen ?

Au début du XVIIème, siècle le Roi de France qui avait eu vent d’actes de sorcellerie au Pays Basque dépêche sur place une délégation avec à sa tête le juge bordelais Pierre de Lancre. Ils vont alors s’installer au Château de Saint-Pée-sur-Nivelle pour commencer à observer la vie de la société basque.

Sorcellerie ou culture basque ?

La vie au Pays Basque était déjà quelque peu différente par rapport aux autres régions de France. C’était principalement une société matriarcale car les hommes qui étaient quasiment tous marins s’exilaient au Canada pour chasser la baleine pendant six mois de l’année.
Cette organisation de la société rajoutée aux veillées au coin du feu, à l’utilisation de la langue, aux danses et aux chants basques vont pousser le magistrat à croire que toute cette région est infestée de sorcières.
L’ouverture du procès est donc validée.

La chasse aux sorcières

Le tribunal itinérant arrive à Saint-Pée-sur-Nivelle le 2 juillet 1609. Il est accompagné d’un juge, d’un bourreau et de deux chirurgiens.
Une chasse aux sorcières va alors commencer dans tout le Pays Basque et des centaines de femmes (on ne connaît pas le nombre exact) seront brûlées vives sur des bûchers.
Les procès à la chaîne et le massacre dureront, 3 mois mais heureusement seront prématurément interrompus avec le retour des marins qui se rebelleront et renverront Pierre de Lancre à Bordeaux.

Le Mémorial Oroitmina de Nestor Basterretxea

Aujourd’hui le château de Saint-Pée est toujours en ruine au centre du village. Juste à côté a été édifié un mémorial afin de commémorer cette période sombre de l’Histoire du Pays Basque. Cette sculpture prône la tolérance et le devoir de mémoire pour rendre hommage aux victimes innocentes de ces procès.

Le berceau de la pelote basque

La légende du gant en osier

La chistera, ce grand gant en osier qui sert à jouer à la pelote basque, est né au village de Saint-Pée-sur-Nivelle.
C'est un enfant de treize ans qui en voyant les anciens confectionner des paniers en osier tressé eu l'idée de l'adapter pour en faire un grand gant pour jouer à la pelote basque. Ces paniers portent le nom basque de Xistera.
De fil en aiguille, ce nouvel instrument fut adopté par les meilleurs joueurs de l'époque et de nouvelles disciplines de la pelote basque sont apparues comme la Cesta Punta.

L'écomusée de la pelote et du Xistera Pilotari

Cette histoire ainsi que toutes les histoires liées de près ou de loin à la pelote basque sont repertoriées à l'écomusée de la pelote basque et du xistera.

La pelote basque est un terme générique qui décrit un sport se déclinant en différentes spécialités. Chacune porte le nom de « l’instrument » utilisé pour la pratiquer. On trouve ainsi des personnes jouant à la pala, à la main nue, au xare ou au chistera. Au total, il existe 21 disciplines dont chacune possède ses propres règles et des lieux de pratique spécifiques comme par exemple le fronton, le trinquet ou le Jai-Alai.

En poussant la porte de l’Ecomusée de la Pelote et du Xistera Pilotari, les secrets de ce sport emblématique, la fabrication d'un xistera et d'une pelote vous seront dévoilés.

Vous assisterez aussi à la projection sur écran géant d’extraits de mémorables parties de pelote et découvrirez le visage de grands champions.

Le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle

Senpereko aintzira

Situé à deux kilomètres du centre du village, le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle est niché en plein coeur de la nature. Il est alimenté par 4 cours d'eau et s'étend sur 12 hectares. Il est entretenu toute l'année. Une balade facile de 3 km fait tout le tour du lac.

Sa base de loisirs permet la pratique de nombreuses activités nautiques : canoë-kayak, toboggan aquatique, pédalos. La baignade est surveillée en juillet et août. Plusieurs espaces de jeux sont à la disposition des enfants sur 700m de plage.

Ce site propose aussi : un parcours santé, 2 courts de tennis, un coin pêche, des aires de pique-nique et une aire de camping-car.

Les places de stationnement situées à l’entrée et aux abords du lac sont payantes du 15 juin au 15 septembre.
Les chiens sont interdits sur la plage mais autorisés autour du lac, tenus en laisse.

Agenda : les grands évènements

Inscription newsletter Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque