Hasparren

Hasparren

Hazparne

A 20 minutes de Bayonne, la ville de Hasparren offre au visiteur la douceur de vivre du Pays Basque et le plaisir de s'immerger avec ses habitants. Située au pied du mont Ursuia, Hasparren est dotée d'un bourg avec de belles maisons labourdines à colombages. Son nom viendrait du basque Ahaitz-barren(a) :  ahaitz  la hauteur et Barren l'intérieur. La tradition populaire a transformé au fil des années ahaitz en haritz le chêne, ce bel arbre est ainsi devenu son emblème. 

Hasparren, la citadine et la rurale

Une superficie XXL

Avec ses 11 quartiers et ses 77 km², Hasparren est une des communes les plus étendues du Pays Basque. Certains quartiers comme Urcuray sur la route de Cambo-les-Bains et  Zelai au pied de l'Ursuia sont des mini-villages à proximité de la ville avec leur fronton et lieux de vie. Plus loin, les quartiers Pilota Plaza ou Paxkoenia qui sont situés dans les Landes d'Hasparren donnent l'impression d'être seul(e) au monde... les paysages vallonnés de fougères offrent un panorama permanent sur les montagnes basques plein sud, les amateurs de ball-trap et de chasse à la palombe ne s'y trompent pas et peuvent pratiquer leur activité loin des regards.

Des origines romaines

Après avoir probablement été un oppidum (habitat fortifié protohistorique), Hasparren était chef-lieu d'un territoire de la Civitas de Dax. L'inscription du IIIème siècle à l'intérieur de l'église mentionne Hasparren comme une commune de la Novempopulanie, une province de l'empire romain.

Sur le mur de l'église Saint-Jean-Baptiste qui fait face à la place des Tilleuls, allez jeter un coup d'oeil à la reproduction d'une pierre romaine découverte en 1660 lors de travaux d'agrandissement du bâtiment. Profitez-en pour y entrer et admirer ses magnifiques tribunes en bois, l'église reste ouverte à la visite pendant la journée.

La révolte des femmes

Au Moyen-Âge, l'activité de Hasparren était principalement l'artisanat, grâce au travail des tanneurs, des chocolatiers et des burandiers, faisant de la commune un lieu de commerce important. Hasparren connaît une révolte des femmes en contestation de l'instauration d'une franchise commerciale en 1784 qui est si forte qu'elle essaime dans les communes voisines. Le clocher de l'église est alors abattu en signe de représailles pour être reconstruit en 1816 et n'a pas été modifié depuis. 

L'âge d'or de la chaussure

A partir du XVIIIème siècle, la population de Hasparren augmente. Bien que l'activité agricole reste une ressource importante, la ville est prospère jusqu'aux années 1980 grâce à l'industrie de la chaussure qui employait 2 500 haspandard(e)s au début du XXème siècle.

Dans les années 1950, une quinzaine d'usines étaient en activité et vendaient leurs chaussures à Bordeaux, Toulouse et même en Argentine, en Uruguay et au Chili par le biais de la diaspora Basque, les enfants des émigrés installés sur le continent sud-américain.

En vous baladant à Hasparren, allez voir le fronton et l'extérieur du bâtiment de l'ancienne usine de chaussures Ary, dernier vestige de cette période prospère avant que nos chaussures ne soient fabriquées dans des pays plus lointains. 
Mémoire et témoignages d'anciens ouvriers de la chaussure.

L'agriculture, l'autre facette de Hasparren

Ne nous y trompons pas, en arrivant à Hasparren on comprend que l'on est bien dans les terres du Pays Basque.

Le paysage y est façonné par l'activité agricole, la présence de brebis, chevaux et vaches sur les prairies clôturées des collines le rappelle constamment. La commune compte pas moins de 200 exploitations agricoles et abrite, route d'Urcuray, un centre de formation d'apprentis agricoles reconnu.

Profitons-en pour faire un petit tour au marché de Hasparren le samedi matin où la quasi totalité des exposants sont des petits producteurs locaux. On trouve également près de l'église le magasin de producteurs Zarea (le panier en basque) mis en place par une quinzaine de fermiers tous engagés dans la charte fermière Idoki ou en agriculture biologique.  

Le repos du poète

Le mont de Hasparren, ma dernière patrie,  Appose sur le ciel la ligne d’Ursuia, Et cette signature atteste que ma vie, Comme une hauteur sombre au soir se dépouilla.

Le poète Francis Jammes (1868-1938) a habité Hasparren à partir de 1920 et s'installe avec sa famille dans la maison Eihartzea suite à un héritage. "Les mystères douloureux", un de ses poèmes les plus connus, est repris par Georges Brassens pour sa chanson "La prière". Sa dernière demeure accueille maintenant les associations culturelles de Hasparren. 

Les incontournables à Hasparren

Le trinquet Berria

Le trinquet Berria a été construit en 1929 rue Francis Jammes dans une belle maison de style néo-basque qui abritait aussi un hôtel-restaurant. Il a été rénové avec splendeur en 2018 par la famille Charritton du groupe aéronautique Lauak.

La charpente en acier a été conservée et des puits de lumières dans la toiture éclairent la kantxa ou cancha, l'espace de jeu. Les pilotazaleak (passionnés de pelote) peuvent assister aux parties de main nue en sécurité derrière les parois de verre qui protègent les tribunes. Allez y voir une partie de main nue lors des masters de pelote en juin ou à l'occasion des parties du jeudi à 18 heures en juillet et en août.

Le Berria, c'est aussi une bonne table et un superbe hôtel... 

EN SAVOIR

Le mont Ursuia

Du nord du Pays Basque après avoir traversé l'Adour, Ursuia est le premier mont du Pays Basque que l'on croise avec ses 675 mètres d'altitude. Son nom viendrait du basque Urtzun(a) qui contient Ur, l'eau en basque. Et effectivement le massif abrite de nombreuses sources. C'est un paradis pour les amateurs de marche à pied et les sportifs en VTT, on y profite d'un panorama époustouflant à peu de frais. Depuis le sommet, toute la côte basque de Bayonne à Hendaye s'offre à nous. On y voit le Jaizkibel au dessus d'Irun et la Rhune, la chaîne des Pyrénées basques et béarnaises jusqu'au pic du Midi de Bigorre par temps beau et clair. 

RANDO DE L'URSUYA

Boire une bonne mousse haspandarde 

Quel est le lien entre Hasparren et une brasserie de bière locale ? Bob Worboys, installé en France depuis plus de 20 ans. Il a fait le pari en 2006 de fabriquer une bière locale sur les traces de son grand-père de la brasserie Stourton à Cambridge et la brasserie Etxeko Bob's Beer est née... Face au trinquet Berria, poussez la porte pour la visiter et comprendre la fabrication et les composants de la bière : eau de source de l'Ursuia, orge brassicole cultivé au Pays Basque... 

EN SAVOIR

Les temps forts

Lehengo Hazparne, Hasparren autrefois 

La journée du Lehengo Hazparne est fièrement présentée comme «La plus belle fête du Pays Basque» avec raison. Organisé tous les deux ans le deuxième dimanche du mois d'août, Lehengo Hazparne sublime la vie de la cité au début du XXème siècle.

Tout le monde se costume comme autrefois et les habitants reproduisent une noce basque telle qu'elle se déroulait à cette époque : défilé des mariés, de la famille et présentation de la dot de la mariée, vraie cérémonie à l'église Saint-Jean Baptiste... Les habitants jouent le jeu et on peut assister toute la journée à des démonstrations de métiers d'antan, jeux de pelote et force basque, danse et chants dans un Hasparren entièrement piéton pour l'occasion... 

Les courses de vaches

On retrouve la trace de l'organisation de courses de vaches à Hasparren dès 1750. A l'origine organisées dans toutes les rues du centre-ville avec des bœufs puis des vaches domestiques, les vachettes landaises très vives des ganaderias (élevages) locales les ont remplacés à partir de 1924.

La jeunesse voulait alors donner un coup de peps à ce divertissement populaire...

Dans les années soixante, les courses de vaches étaient organisées pendant la période du Carnaval.

En été, les courses de vaches de la place de l'église ont lieu le dimanche après-midi et les spectacles comico-taurins le mercredi aux arènes municipales. 
 

Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque