vallee_arberoue
Carole Pro

Ayherre, Isturitz, Saint-Martin d'Arberoue, Saint-Esteben

La vallée de l'Arberoue

La vallée de l'Arberoue (Erberua en basque) offre de superbes paysages en trompe l'oeil, ses vallées profondes et ses collines parfois abruptes lui donnent un air d'altitude en montagne à peu de frais à 30 minutes de la côte basque... Les monts Eltzarruze, Garalda et Abarratia entourent les villages de la vallée et donnent la possibilité de belles balades avec vue sur les montagnes basques. 

Les villages d'Arberoue

Saint-Esteben - Donoztiri

Au bord de la route qui mène à Saint-Esteben depuis Bonloc, on passe entre les monts Garalda et Abarratia.  Abarratia est un gaztelu, un sommet de colline aménagé pour servir de lieu de défense et de refuge lors des différentes invasions de la période pré-romaine et probablement jusqu'au Moyen Age. On voit à l'oeil nu la triple enceinte à gradins de terre qui entoure sa silhouette, y monter permet d'avoir un magnifique point de vue sans trop se fatiguer... Dans le village, l'église classée aux Monuments Historiques a un très beau plafond lambrissé et un retable aux décors riches.

 

Saint-Martin d'Arberoue - Donamartiri

Le bourg de Saint-Martin d'Arberoue a un bel ensemble de maisons basques, certaines présentes depuis le 15ème siècle. Profitez-en pour siroter une boisson fraîche à la terrasse de l'auberge du village en attendant d'aller visiter les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya à 5 minutes en voiture. D'ailleurs, Napoléon III et l'impératrice Eugénie vous ont précédé en visitant ce site classé aux Monuments Historiques en 1867... Le village se situe au pied du Mont Eltzarruze, un beau massif calcaire propice à la randonnée dont la source alimente 12 communes en eau potable.

 

Isturitz - Izturitze

Comme les autres villages de la vallée de l'Arberoue, Isturitz a appartenu au Royaume de Navarre avant le rattachement de la province de Basse Navarre au royaume de France au 17ème siècle. L'église, le château de Rocafort sont cités dans les premiers écrits datés de 1249 qui mentionnent la commune. Le peuplement du village est bien antérieur puisque les premiers habitants se sont installés dans la grotte d'Isturitz 80 000 ans avant notre ère. Des fouilles ont permis d'y découvrir une mandibule d'homme de Neandertal et des outils de pierre taillée datant de la période préhistorique du paléolithique moyen.

 

Ayherre - Aiherra

Depuis le bourg d'Ayherre, une petite départementale bucolique permet de rejoindre Isturitz. On peut y voir les ruines du château de Belzunce, à admirer de l'extérieur car c'est une propriété privée. Le château est important dans l'histoire du Pays Basque car c'est là qu'a été signé en 1450 le traité de paix rattachant le Labourd à la France... ce qui a mis fin localement à l'influence anglaise. 

Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya

Depuis Hasparren ou Saint-Palais, on y accède par la D14 en passant par le village de Saint-Martin d'Arberoue. Ce bijou de la vallée de l'Arberoue fréquenté par les Neandertal et les Homo Sapiens est situé sur la colline de Gaztelu. Un réseau de trois grottes a été découvert à différentes périodes : la grotte d'Isturitz sur la partie haute de la colline, la grotte d'Oxocelhaya et ses concrétions calcites somptueuses 20 mètres plus bas; et la grotte d'Erberua dans laquelle coule la rivière Arberoue. Les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya sont ouvertes au public depuis 1950, c'est un des sites majeurs à visiter au Pays Basque.

 

La grotte d'Isturitz

La grotte d'Isturitz est une grande galerie à l'origine ouverte à ses deux extrémités et connue de longue date par les villageois. Les premiers objets préhistoriques ont été découverts à la fin du 19ème siècle, ce qui a déclenché un intérêt scientifique puis touristique. Les fouilles successives faites pendant le 20ème siècle révèlent une occupation humaine entre 80 000 et 10 000 ans avant notre ère, ainsi qu'une occupation animale avec la découverte de restes d'ours des cavernes. Un escalier y a été creusé en 1953 pour permettre aux visiteurs d'accéder à la grotte d'Oxocelhaya.

 

Les grottes d'Oxocelhaya et d'Erberua

La grotte d'Oxocelhaya est découverte en 1929 par un meunier nommé Etchegaray. Quand on y descend par l'escalier creusé depuis la grotte d'Isturitz 20 mètres plus haut, attention les yeux! On se trouve dans un palais somptueux de stalactites et de stalagmites scintillantes formées au goutte à goutte depuis la nuit des temps... La grotte d'Erberua reste fermée au public et réservée aux initiés équipés dans le cadre de travaux de recherches. 

 

Des visites très spéciales

En dehors des visites guidées « classiques », on peut profiter d'un autre regard sur les grottes d'Isturitz et Oxocelhaya... Les visites Raisonnance ont lieu le dimanche en fin d'après-midi et sont accompagnées par la création musicale et artistique de Pierre Estève. Il y a aussi les visites Préhistoire et Art des grottes, Découverte géologique, Paléontologie, celle des galeries ornées inaccessibles d'Oxocelhaya, sans oublier les Cro-mignons particulièrement adaptées aux familles. Pour tout cela, il faut bien sûr réserver..