Ostabat
ADT64 B VALCKE

Aux portes de Saint-Palais, vos premiers tours de roues prennent la direction de la colline Saint-Sauveur, où la stèle de Gibraltar éveille le fort potentiel patrimonial de cette étape. Plusieurs itinéraires historiques vers Saint-Jacques de Compostelle convergent ici et, tout au long de la journée, de nombreux témoins de cette ferveur populaire indémodable pour le voyage au long cours viendront jalonner montées et descentes vers Saint-Jean-Pied-de-Port : croix, chapelles, églises, ruines d'hospices, foisonnement de gîtes, villages chargés de mémoire. Ajoutez à cela la densité croissante de marcheurs et cyclistes itinérants rencontrés, et il ne fait aucun doute que vous roulez aujourd'hui sur un itinéraire majeur. Au bout de l'étape, entrer dans Saint-Jean-Pied-de-Port par la Porte Saint-Jacques et descendre sa ruelle pavée pourra même procurer quelques frissons.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa
Départ : Saint Palais Arrivée : Saint Jean Pied de Port
Dénivelé positif : +450m Dénivelé négatif : -320m
  • Distance34km
  • Mobiliteà vélo
  • Durée4H
  • DifficultéDifficile
VoitureComment venir ?

Depuis la sortie n°7 de l'A64, suivre la direction de Salies-de-Béarn (D 430), puis Sauveterre-de-Béarn (D 933), puis Saint-Palais. Suivre la direction du centre-ville (D2933) et se garer sur le parkings du complexe sportif au bord de la Bidouze (piscine – stades).

Conseil du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage

Détails de l’itinéraire

Ibilbidearen xehetasunak
  1. St Palais
    Uhart-Mixe

    Sur la place des Allées de Saint-Palais (Office du Tourisme), rejoindre une fontaine et un panneau figurant l'intersection des chemins de Saint-Jacques GR654 et GR655. Traverser l'avenue de Saint-Jayme pour prendre prudemment en face la rue (en sens interdit) du Palais de Justice. 400 m plus loin, traverser un carrefour (église et espace chemins Bideak) et sortir de la ville en prenant en face la route D 302 en direction d'Iholdy. Passer devant la gendarmerie et aborder une côte assez longue pour monter sur une colline. Parvenir ainsi à une intersection (3,6 km) où sont indiquées les directions de la chapelle Soyarza à droite (2 km par une piste) et de la stèle de Gibraltar à gauche (à 100 m). La seconde mérite un aller et retour rapide ; continuer ensuite tout droit sur la route principale, en descente face au massif du pic d'Anie. Après une remontée, dans une section rectiligne, tourner à droite à l'angle d'une maison (5,8 km) sur une voie goudronnée secondaire (vue à droite sur la chapelle de Soyarza et son bosquet). A l'intersection de quatre routes (croix en pierre), descendre par la route à gauche (prudence, descente rapide) pour rejoindre directement le village d'Uhart-Mixe.

  2. Pays basque
    Cibits

    Face à l'église et au fronton d'Uhart-Mixe (6,55 km), emprunter la D 933 vers la droite (prudence, circulation importante) pour remonter la vallée de la Bidouze. Une route secondaire (8,4 km) indique à droite la direction de la chapelle d'Harambeltz, que l'on peut choisir de découvrir (à 1,2 km en aller et retour), sinon poursuivre sur la D 933. Plus loin, atteindre l'intersection du village jacquaire d'Ostabat-Asme (12,15 km) ; nouvelle visite facultative à 1 km à droite (D 508). Poursuivre encore 700 m sur la D 933 puis, à hauteur d'un abribus, quitter la départementale pour suivre à gauche la seconde route secondaire. Rouler toujours tout droit sur cette voie paisible, jusqu'à atteindre le hameau de Cibits.

  3. Fronton de pelote basque
    Gamarthe

    En arrivant dans le hameau de Cibits (15,35 km), au croisement de la D 918, faire 30 m à gauche et tourner aussitôt à droite pour passer contre le fronton et l'église de Cibits. Garder longuement la petite route qui suit, au-delà de la chambre d'hôtes Arantzeta. Après avoir ondulé entre les champs, la route retrouve la D 933 (18,3 km) : suivre de nouveau la départementale vers la gauche, en montée. Une côte assez prononcée permet d'atteindre un petit col, marqué par la présence de la croix de Galzetaburu (20 km). Basculer sur l'autre versant sur 50 m, puis quitter la D 933 pour suivre à gauche la D 522 en direction de Gamarthe. Rouler sur la colline puis descendre rapidement vers le centre de Gamarthe.

  4. Village basque
    St Jean le Vieux

    En arrivant dans Gamarthe (21,1 km), laisser à gauche la rue descendant à l'église et continuer tout droit pour passer devant le fronton (mur à gauche). Retrouver plus loin la D 933 (21,95 km), que l'on emprunte à gauche seulement 200 m, avant de tourner encore à gauche sur une route secondaire (en compagnie du balisage du GR65 – voie du Puy). Au sommet d'une bosse (22,8 km), à hauteur d'une maison blanche, bifurquer à droite sur une nouvelle route. A une intersection en Y (23,65 km), continuer par la droite. 250 m plus loin, dans une descente, attention à bien tourner à gauche sur une voie goudronnée (23,9 km). La route reprend de la hauteur sous de vieux chênes. A l'intersection suivante (24,55 km) choisir la voie de droite en descente (vue sur Lacarre et le château d'Harispe). Au bas de la descente rapide (25,15 km – passage métallique), bifurquer complètement à gauche sur une petite route qui remonte sèchement (forts pourcentages). Au sommet, le GR78 (voie du Piémont) arrive de la gauche : continuer tout droit sur la route en descente vers le prochain village. A la sortie de Bussunarits (27,25 km), à l'intersection en croix, continuer en face sur la route principale. Rejoindre ainsi le virage de la D120, que l'on suit vers la droite en passant près du beau château d'Apat (privé) et ses tourelles. Au sommet d'une côte (28,7 km), quitter la route principale pour prendre en face une voie secondaire (maison Laket Leku). En bas (belle maison), aller à gauche. A l'entrée de Saint-Jean-le-Vieux, longer la D 18 vers la droite pour atteindre le centre-ville.

  5. St Jean Pied de Port
    St Jean Pied de Port

    Sur la place centrale de Saint-Jean-le-Vieux (29,6 km), église sur votre gauche, traverser la rue principale en direction d'un fronton. Très vite, au niveau de la croix en pierre, prendre une rue à gauche entre bar Sotua et un petit parking. Près de l'école, continuer sur la route à droite entre les prés clôturés, puis passer sous le pont de la D 933. Aussitôt après le tunnel (30,25 km), poursuivre sur une nouvelle route à gauche. 400 m plus loin, à l'intersection en croix à l'angle d'un bois, tourner à gauche. Parmi quelques maisons, ignorer une première rue à gauche, pour prendre la seconde à gauche (quitter le balisage GR). Traverser prudemment la D 933 (31,2 km) pour choisir une route en face, en direction de la Madeleine (magasin SIDV). 150 m plus loin, virer cette fois à droite. Rouler ensuite tout droit jusqu'à la placette aux platanes du quartier de la Madeleine (31,9 km) : tourner à gauche pour longer l'église et passer le pont sur la rivière. La route file paisiblement vers les hauteurs de Saint-Jean-Pied-de-Port. Au sommet d'une courte côte (33,1 km), traverser la route de Caro et suivre en face la direction de la Porte Saint-Jacques. Laisser à gauche l'accès à la Citadelle et descendre tout droit pour entrer dans la ville par l'historique Porte Saint-Jacques (33,4 km). Descendre la rue pavée principale, très fréquentée, en passant devant l'accueil jacquaire. En bas, sur le parvis de l'église Notre-Dame, tourner à droite pour sortir de l'enceinte fortifiée par une porte médiévale et atteindre la placette de la mairie et de l'Office de Tourisme (33,8 km).

Point d'arrivée