Le village de Biriatou, charmant et typiquement basque, s'organise en quartiers entre vallée de la Bidassoa et collines verdoyantes. Il donne accès à une hauteur que beaucoup considèrent comme le premier sommet pyrénéen français, le Xoldo (l'extension gaina signifiant sommet en basque). Son ascension est surtout l'occasion de profiter d'un panorama incroyable à quelques encablures de la côté atlantique, de la baie de Saint-Jean-de-Luz à Biarritz et même au-delà vers les plages landaises par temps clair. On passe souvent beaucoup de temps confortablement assis sur les pelouses sommitales à identifier ici un village connu, là à reconnaître une plage, ou encore à dénicher le château d'Abbadia ou le rocher de la Vierge. Entre Peñas de Haya et la Rhune, on finira par basculer vers le col des Poiriers et oser un retour dans la fraîcheur des sous-bois de la rive droite de la Bidasoa.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : BIRIATOU
Dénivelé positif : +550m
Balisage : Jaune
Equipements et services : Point d'eau
  • Distance8.4km
  • Mobiliteà pied
  • Durée3h
  • DifficultéMoyenne

VoitureComment venir ?

Depuis Urrugne (sortie n°2 de l'A63), au rond-point de périphérie de ville, suivre tout droit la direction de Béhobie (D810). Une fois dans ce quartier d'Urrugne, juste avant le pont international d'Irun, suivre à gauche la direction de Biriatou, et faire de même aux ronds-points suivants. Remonter la route jusqu'en partie haute du village, où l'on trouve plusieurs parkings sur la gauche. Départ de la balade au sommet de la rue.



Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage

Détails de l’itinéraire

Ibilbidearen xehetasunak

  1. De Biriatou à l'intersection de la ligne H.T.

    Traverser la placette du fronton de Biriatou (50 m), monter les marches, prendre la ruelle juste à gauche de l'auberge Hiribarren, puis remonter la rue suivante vers la gauche, au-delà de l'église. A l'intersection qui suit (collet), tourner à droite rue du GR10 (Mendiko Bidea). Au Y suivant, grimper par la rue à droite, balisée en rouge et blanc. Au bout du goudron (parking), continuer à monter sur le chemin empierré à droite. Après quelques lacets et un portillon, marcher tout droit sur le chemin principal jusqu'à une intersection au pied d'un pylône H.T.

  2. Le belvédère du rocher des Perdrix et le sommet du Xoldo

    A l'intersection d'Errekaldea (159 m), tourner à gauche et aussitôt à droite, pour gravir le sentier rocheux qui passe au pied du pylône. Modérer votre allure pour monter de façon rectiligne vers des petites falaises. A la base du Rocher des Perdrix, le sentier bifurque à gauche pour passer par une table d'orientation (290 m). Marcher 50 m à l'horizontale, puis choisir le sentier qui monte sur la droite. On peut bientôt éviter un abrupt rocheux du GR10 par un lacet herbeux. Plus haut, la montée très panoramique se prolonge entre fougères et ajoncs. Le sentier rejoint une autre trace venant de la gauche : poursuivre tout droit l'ascension du Xoldo sur des pentes désormais plus faciles.

  3. Du sommet du Xoldo au col de Pitare

    Après avoir profité du point de vue, traverser le sommet du Xoldo (486 m) et, dans l'alignement, débuter la descente sur un sentier. Il décrit deux grandes courbes et rejoint le col herbeux d'Osin (371 m) : continuer sur le bon chemin à gauche, face à la Rhune. Il descend vite au col de Pitare.

  4. Du col de Pitare au bois d'Ihiztoki

    Au col de Pitare (316 m), abandonner le balisage GR pour tourner à droite sur un chemin qui se divise immédiatement en deux branches : choisir à gauche celle qui entre dans la forêt. Le chemin descend dans le bois en deux grands lacets, puis longe un ruisseau. Parvenus sur une piste en terre (221 m), traverser le ruisseau et suivre la piste vers la droite. A l'intersection en croix de Lantzetaerreka (200 m), suivre le deuxième chemin à droite, quasi horizontal. 200 m plus loin (Y), veiller à quitter la piste pour le sentier à gauche, dans un tunnel de végétation. A la sortie d'un virage, rester à gauche en descente, puis 80 m plus bas sur la droite.

  5. Retour à Biriatou


    Juste après une barrière, parvenir à une intersection sous un gros chêne (90 m) : attention à bien choisir le sentier qui remonte à droite. Au sommet de la montée, passer un portillon puis marcher sur le sentier forestier en bord de clôture. Il descend ensuite en traversant plusieurs combes et sous-bois. Après un ruisseau, le sentier commence à remonter dans la forêt. A l'intersection en Y, ignorer une trace à gauche et continuer à monter à droite sous les chênes et les châtaigniers. Juste après le passage sous la ligne H.T., retrouver le sentier de montée, qu'il suffit de descendre à gauche pour rentrer à Biriatou.

Point d'arrivée