Sur la vaste commune de Saint-Étienne-de- Baïgorry, des quartiers, comme celui d’Urdos, sont blottis au pied des impressionnantes crêtes d’Iparla. Cet itinéraire très varié vous permet d’en apprécier la plus belle portion. Depuis la maison forte d’Urdos, les passages en forêt dominent sur la première partie du parcours. Les arbres, d’une remarquable diversité, apportent de la fraîcheur jusqu’à la borde de Saroixarre, et même au-delà jusqu’au col d’Harrieta pour ceux qui envisagent l’option Toutoulia. Cette dernière permet de parcourir une hêtraie typique à cette altitude avant de prendre pied sur le tracé du GR10. Du sommet de Toutoulia ou du col de Larrarte, les crêtes d’Iparla se dessinent majestueusement sous différents angles et il est difficile de détourner le regard. Tout en retrouvant un cadre forestier, la dernière partie flirte avec les quartiers d’Haitzalde et de la Bastide.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : SAINT-ETIENNE-DE-BAIGORRY
Dénivelé positif : +840m
Balisage : Jaune
  • Distance12km
  • Mobiliteà pied
  • Durée6h
  • DifficultéDifficile

VoitureComment venir ?

Depuis Saint-Étienne-de- Baïgorry, prendre la D948 en direction de Bayonne. A la sortie du quartier Eiheralde, juste après le dos d’âne, prendre à gauche en direction « d’Urdoze, Bastida ». Prendre de nouveau à gauche après le restaurant Manexenea (panneau Urdos, Urdoze). Se garer dans le quartier Urdos au niveau des dernières maisons.

Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage

Détails de l’itinéraire

Ibilbidearen xehetasunak

  1. Le ruisseau de Zuhaztoi

    Prendre le chemin à droite de la maison forte. 250 m plus loin, prendre à gauche vers un bâtiment agricole. Le chemin se poursuit à gauche du bâtiment et monte progressivement dans une forêt mixte (bouleaux, châtaigniers et chênes). Continuer sur le chemin principal dans cette ambiance ombragée. Après une prairie visible à droite, prendre le chemin de gauche. Plus haut, prendre le chemin de droite, un peu avant une autre prairie visible à droite. Le bruit de l’eau s’amplifie et on atteint le ruisseau de Zuhaztoi. Un passage à gué permet de le traverser.

  2. La borde de Saroixarre

    Le chemin continue en forêt, mais il prend d’avantage d’altitude avec des virages marqués. La forêt mixte disparaît progressivement. Les bouleaux sont encore présents mais ce sont les chênes tauzins qui dominent largement. Ces chênes sont reconnaissables grâce aux feuilles bien découpées et duveteuses. Au sol, les schistes noirs apportent un réel contraste. Au niveau d’une fenêtre paysagère sur le Toutoulia, une bifurcation se présente. Prendre le chemin de droite qui continue l’ascension. Atteindre la bergerie de Saroixarre. A cet endroit démarre l’option Toutoulia sous forme d’aller-retour.

  3. L’option Toutoulia

    Prendre le sentier qui longe la bergerie. Au sol, les schistes laissent la place aux grès. Les hêtres occupent l’espace forestier. La progression est ponctuée de marches naturelles formées par des grès qui se délitent. Au col d’Harrieta (jonction avec le GR10), prendre le sentier de droite. Après un passage dans les rochers, rester sur le sentier de droite, le long de la crête. Après une montée raide, un éperon marque un virage à gauche. Le pic de Toutoulia, signalé par un cairn, est tout proche. Admirer la vue sur les crêtes d’Iparla. Revenir par le même itinéraire jusqu’à Saroixarre.

  4. A proximité du quartier Haitzalde

    Depuis la borde, prendre le chemin de gauche pour continuer la boucle et atteindre le col de Larrarte. Il offre un autre point de vue sur les crêtes. Le chemin amorce bientôt la descente où on retrouve les chênes tauzins et les bouleaux. Au premier virage à gauche, quitter la piste bétonnée et prendre un sentier à droite. Caillouteux et étroit au début, le sentier s’élargit et se transforme en chemin herbeux. Observer sur votre gauche le quartier Haitzalde et la montagne du Larla en arrière plan. Après un passage au milieu de prairies, on débouche sur un autre chemin perpendiculaire.

  5. Retour dans le quartier Urdos

    rendre à gauche sur ce chemin. On arrive rapidement à une maison et une petite route. Tourner à droite peu après. Quitter la route 100 m plus loin, au niveau d’une ferme, afin de s’engager sur un sentier étroit à droite. Bordé de murettes au début, ce court sentier se termine sur un carrefour de plusieurs chemins. Prendre en face. Un peu plus bas, le chemin côtoie un ruisselet au milieu de cailloux. Passer au dessus d’un premier ruisseau, puis, plus loin, franchir le ruisseau d’Urdos. Un chemin pavé permet de revenir dans le quartier Urdos. Prendre à droite pour rejoindre le départ.

Point d'arrivée