Teddy Bear

Les plages secrètes de la Côte Basque

Carte Blanche à Yoni

Carte blanche à Yoni qui nous donne ses spots de bronzage et de baignade préférés, les bars de plages pour l'après, les meilleurs couchers de soleil

LES PLAGES SAUVAGES, PLAGES SECRÈTES DU PAYS BASQUE

J’ai grandi les pieds dans le sable des plages du Pays Basque. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai passé tous mes étés en famille à la plage de Socoa. Mes cousins plus âgés m’y ont appris à nager !  
La plage a toujours eu pour moi une place particulière dans mon cœur : ce n’est pas une simple étendue de sable et un accès à l’océan, pour moi, c’est surtout des souvenirs ! 
 
Depuis, j’ai bien dû poser ma serviette sur toutes les plages du Pays Basque et continué à me construire de nouveaux souvenirs. Aujourd’hui, ce que j’apprécie le moins à la plage, c’est la promiscuité. Je recherche plutôt des plages où je pourrais être tranquille sans avoir à écouter la musique ou les conversations de mes voisins.  
 
Vous dire qu’il existe des plages secrètes serait vous mentir. Il existe plusieurs plages différentes les unes des autres, moins accessibles et moins fréquentées que certaines. Au risque de me faire détester par mes proches, je vais tout de même vous donner quelques bons plans de plages de la côte basque. Bien évidemment, chacun a les siens et mon avis n’appartient qu’à moi. Ici, tout le monde a ses petits coins.  
 
Deux conseils pour profiter de la plage au Pays Basque 
Avant de vous donner ma top liste des plages du Pays Basque, 2 conseils : 
Mon premier conseil, pour profiter d’une plage tranquille c’est d’y aller le matin. C’est toujours magnifique le matin ! Personne n’a encore marché dans le sable ou ne s’est baigné. Du coup, l’océan a une couleur unique et transparente, il fait un peu moins chaud mais c’est vraiment très très agréable.  
Mon deuxième conseil est si vous le pouvez venez en dehors du mois d’aout. En mai, juin, juillet et septembre, vous aurez la plage que pour vous et bien souvent la météo sera plus belle qu’en plein été ! 
 
Mais dans tous les cas, j’ai quelques plages à vous conseiller, si vous voulez vous isoler et être plus tranquille. 

La plage d’Erromardie à Saint-Jean-de-Luz

Une plage qui a conservé son âme sauvage

C’est une grande plage restée encore telle qu’il y a quelques années. Il n’y a pas d’aménagements particuliers et j’aime surtout cette ambiance un peu d’avant.  
Le sable y est plus grossier et vous trouvez quelques cailloux dans l’eau. Elle est divisée en deux parties séparées par une rivière. La partie le plus éloignée située entre le ruisseau et la falaise reste la partie la moins fréquentée. C’est de côté que je préfère poser ma serviette. La baignade y est assez facile et il y a peu de courant. 
A marée basse, il m’est déjà arrivé aussi de descendre sur la plage principale et de marcher sur la plage en partant à gauche. De ce côté-là, la plage est davantage rocailleuse mais avec la marée basse se forment de petites piscines naturelles super agréables pour se baigner et barboter. A éviter, par contre, à marée haute. 
 Pour y accéder, vous pouvez vous garer au parking en face de la résidence Odalys et marcher seulement 5 minutes pour arriver à la plage. Parfait ! 
Elle est surveillée en juillet et août.  

 

Une plage qui est devenue tendance avec ses bars de plages

La plage d’Eromardie est proche de campings et depuis quelques années deux restaurants – bars de plages se sont installés. Ils ont su relancer le quartier en lui conservant cette ambiance un peu vintage et bord de mer sauvage mais surtout en apportant une ambiance plus moderne et tendance.  
 
J’aime particulièrement m’installer au Bistro du Mata en début de journée pour boire un café mais surtout y revenir le soir entre amis pour l’apéro : tapas et mojitos ! L’ambiance y est toujours super décontractée avec une clientèle aussi bien famille que surfeurs. 
 
Un peu plus loin vous avez la guinguette d’Erromardie. Mon cœur balance toujours entre ces deux endroits. Les soirées sont plus folles à la guinguette mais manger le midi sur la murette un bon fajitas ou des chipirons à la plancha, n’a pas son égal ! Le soir j’apprécie davantage un verre de vin blanc avec quelques crustacés face à la mer. 

La plage de Lafitenia à Saint-Jean-de-Luz

La plage la plus sauvage mais elle se mérite

Cette plage se mérite ! Pour y accéder, pas de gros soucis puisque tout est en descente mais au retour vous aurez les mollets qui chauffent pour remonter la côte. Une fois en bas, vous accédez à une jolie plage en forme de anse protégée des deux côtés par des falaises et de la végétation.  
 
C’est certainement la plage la plus sauvage et naturelle de la côte basque. On ne voit quasiment pas de construction tout autour. La zone de baignade surveillée est en face du poste de secours. Le sable est plutôt grossier et vous avez des rochers dans l’océan. Si vous avez des chaussures pour marcher dans l’eau c’est mieux ! 
 
La plage est surveillée en juillet et août. 

Un haut lieu du surf de la côte basque 

Cette plage a aussi une ambiance particulière car c’est aussi un haut spot de surf. Les vagues éclatent plus au large et c’est vraiment sympa de pouvoir regarder les surfeurs prendre les vagues. Du coup, tous se retrouvent ensuite sur la plage.  
 
Je vous conseille de prendre un petit panier pique-nique pour en profiter jusqu’à la nuit tombée. A ce moment-là, l’ambiance y est détendue et romantique avec le coucher de soleil, les derniers surfeurs à l’eau… Vous pourrez y vivre un instant magique ! 

Un quartier vivant 

Vous avez un grand parking en rond pour vous garer facilement. La plage de Laffitenia est située au quartier Acotz à Saint-Jean-de-Luz. C’est un quartier très vivant en été avec des petits bars de plage parfaits pour boire un verre au coucher du soleil. Je vous conseille le Bibam pour ses tapas et ses mojitos.  

La plage du fort de Socoa à Ciboure

Teddy Bear

Une plage protégée derrière la digue de Socoa

Cette petite plage est au bout de la baie du côté de Ciboure et au pied du Fort. Elle est cachée derrière la digue. C’est une jolie petite plage avec du sable fin. L’eau y est très calme. Ceci la rend d’autant plus originale que les jours où il y a une grosse houle, on entend les vagues frappées contre la digue alors que du côté de la plage, il n’y a quasiment pas une vague.  
Elle est surveillée en juillet et août.

La vue depuis la plage est splendide 

La vue depuis cette plage est assez exceptionnelle aussi car vous aurez en face de vous Saint-Jean-de-Luz, les hauteurs de Ciboure et en toile de fond les montagnes basques et la Rhune. Et quand vous êtes dans l’eau si vous regardez la plage, vous verrez le Fort juste au-dessus. 
 
Pour y accéder, Il faut se garer au parking payant du port de Socoa et marcher le long du port jusqu’au Fort.

Petits restaurants et activités nautiques à disposition 

Sur place, vous aurez accès à de chouettes petits restos pour déjeuner ou des glaciers et snacks pour le goûter. C’est aussi la zone des prestataires d’activités nautiques : écoles de plongée, loueurs de stand-up paddle, pirogues hawaïennes… La majorité de ces activités démarrent du petit port de Socoa. 

La plage de Cenitz à Saint-Jean-de-Luz et Guéthary

Marie Duban

Une plage sauvage et nature

Cette plage est divisée en deux parties séparées par un ruisseau. La particularité c’est qu’un côté appartient à Saint-Jean-de-Luz et l’autre à Guéthary. On peut donc y accéder soit par l’un soit par l’autre côté. La plage de Cenitz est une plage qui a conservé son environnement naturel et sauvage. Elle est entourée de végétation et vous trouvez des cailloux dans l’eau. Donc si vous êtes sensibles de la voûte plantaire, n’hésitez pas à prendre des chaussures ou des tongs pour vous baigner. 
Elle est surveillée en juillet et août.

Plusieurs choix pour l’après-plage 

Pour l’après-plage, vous avez à votre dispo le Balda Food Bus : imaginez 2 anciens bus touristiques réaménagés. Un pour commander à manger et un autre pour les boissons. On peut y boire un verre ou manger sur de grandes tables en bois. Leurs croquettes sont mes préférées ! Ne pas louper les soirées concerts en été. 
 
Un peu plus haut, vous avez Le Bel Endroit. Tout est dit dans son nom. L’endroit est vraiment beau ! Ces deux restaurants – bars de plage sont du côté de Saint-Jean-de-Luz.  
 
Côté Guéthary, vous y trouverez un de mes restaurants préférés : Le C. Il donne directement sur la plage et sur le coucher de soleil. On peut y manger une cuisine raffinée qui allie terroir local et exotisme. Mais on peut aussi y prendre quelques tapas sur des chaises longues face à l’océan et surfeurs.  

Mais aussi.. 

En plus de celles-ci, je vous laisserai découvrir par vous-même la plage de Mayarco à Saint-Jean-de-Luz et celle des Alcyons à Guéthary. Deux plages à fréquenter plutôt les jours de marée basse. Mais vous avez aussi les longues plages de Bidart et d’Anglet où vous pouvez facilement vous isoler. Attention cela dit, à ne jamais rester sous les falaises. 

Carte Blanche à

Yoni

Voir ses articles
Buletinaren harpidetza

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir en exclusivité les bons plans, les nouveautés et les offres promotionnelles de l'Office de Tourisme Pays Basque