Photo
Photo : © ADT

Le col de la Pierre-Saint-Martin depuis Licq-Athérey

Aller-retour, Vélo

Suite à la dernière tempête de début Mars, des arbres ont pu tomber sur les sentiers de randonnées.
Nous vous invitons à être vigilants lors de vos sorties. En raison des mesures prises pour lutter contre le COVID19, nos équipes ne sont actuellement pas en capacité de remettre les sentiers en état. Merci de votre compréhension.

Gravir le col de la Pierre-Saint-Martin depuis Licq-Athérey est une sacrée entreprise. Pour passer des vallées profondes aux crêtes ventées, la route est longue et surtout très difficiles pour les conquérants à deux roues. Si la première partie est plutôt contemplative, la portion entre Sainte-Engrâce et le col de Soudet est quant à elle redoutable, puisque l'on gagne 900 m de dénivelée en 11 km, avec de longs passages à plus de 12 %. Un vrai défi que l'on pourrait classer Hors Catégorie, récompensé par les points de vue sur le final.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : LICQ-ATHEREY Arrivée : ARETTE
Dénivelé positif : +1450m
  • Distance27.8km
  • Mobiliteà vélo
  • Durée2h30
  • DifficultéDifficile

VoitureComment venir ?

Depuis Oloron-Sainte-Marie, prendre la direction de Tardets (D919 puis D918), via Féas, Aramits, Lanne et Montory. Au bout de 25 km, juste avant d'atteindre Tardets, emprunter à gauche la route menant à Larrau (D26). La suivre sur 5 km jusqu'à Licq-Athérey, pour vous garer dans le hameau de Licq sur un parking côté gauche de la chaussée (devant le restaurant chez Bouchet, ou 200 m plus loin près du bar Alfitcha – points d'eau).

Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage
Pour adopter les bons gestes, consultez le site www.reussirmarando.com

Détails de l’itinéraire

Ibilbideari buruzko xehetasunak

  1. Les gorges de Kakoueta

    A Licq-Athérey, devant le restaurant « chez Bouchet », commencer par suivre la route de Larrau, facile en fond de vallée. Au premier carrefour avec petit rond-point, choisir à gauche la D113 vers Sainte-Engrâce. Un panneau indique le col du Soudet à plus de 21 km, et il ne sera qu'une étape intermédiaire. Rouler d'abord longuement en fond de vallée sur une route encore conciliante, idéale pour tourner les jambes, puisque les kilomètres s'égrennent sans jamais dépasser 3 % de moyenne de pente. Traverser le quartier de la Caserne (7,5 km) et poursuivre sur la D113. Aidés par une brise montante, vous dépassez facilement un parking à l'approche des gorges de Kakouéta (point de vue), à 14 km du col de Soudet.

  2. col de Suscousse.

    A partir d'ici la route se relève un peu (5 % de moyenne) et il faudra vite trouver une fréquence de pédalage confortable si l'on veut tenir sur la longueur. À la sortie du quartier Calla, remarquer la vue sur les gorges d'Ehujarré. On atteint juste après une intersection proche du quartier Senta (12,8 km / 678 305 – 4762 615) : monter à gauche pour passer au-dessus du fronton et de l'église de Saint-Engrâce. En dominant ce hameau, la route entre radicalement dans le vif du sujet puisqu'elle vous propose bientôt deux kilomètres difficiles (pentes maxi à 14 %) où il faudra utiliser toute la denture arrière. Une courte descente pour aller traverser un ruisseau, puis l'ascension reprend avec la même vigueur. Il faudra tant bien que mal attendre le 16e km pour trouver l'amorce de pentes plus douces (4 % à 8 km du col de Soudet), pour souffler un peu lors d'une traversée en forêt. Passé le plateau d'Iratzordoky, le chantier reprend avec encore des gros pourcentages (10% de moyenne) sur plus de 2 km. En sortant de la forêt, la route vise au plus droit (13 %) pour atteindre un col intermédiaire, le col de Suscousse.

  3. Col de Soudet

    Après avoir repris un peu d'air, poursuivre ici à droite au carrefour en T, vers la station de la Pierre-Saint-Martin. Il faut encore affronter deux kilomètres difficiles (longs passages à 12 %) puis, au niveau d'un virage à gauche, la borne située à 2 km du col de Soudet annonce un peu de répit. En quittant la forêt, il reste encore un kilomètre panoramique (mais soutenu) pour atteindre le col de Soudet.

  4. Col de la Pierre-Saint-Martin

    Emprunter à droite la D132 vers la frontière, pour monter en un kilomètre (8%) à proximité de la station de ski de la Pierre-Saint-Martin. Avant de l'atteindre, tourner à droite au carrefour en direction d'Isaba. Il reste trois kilomètres à parcourir avant d'atteindre le col de la Pierre-Saint-Martin, mais les pourcentages sont ici plus raisonnables et l'on peut profiter de la vue sur la vallée et sur les lapiaz des arres d'Anie. Seule une rampe à 10 % sur 500 m précède le dernier kilomètre, très facile. C'est même avec l'élan d'une descente que l'on atteint le mérité col de la Pierre-Saint-Martin, proche de la borne frontière n°262. Belle vue sur les arres et le pic d'Anie.

Point d'arrivée