Suite à la dernière tempête de début Mars, des arbres ont pu tomber sur les sentiers de randonnées.
Nous vous invitons à être vigilants lors de vos sorties. En raison des mesures prises pour lutter contre le COVID19, nos équipes ne sont actuellement pas en capacité de remettre les sentiers en état. Merci de votre compréhension.

Rejoindre les crêtes de la forêt d'Irati à vélo n'est pas une mince affaire. Côté Larrau, l'ascension du col Bagargui commence pourtant par une descente, trompeuse, car ensuite, il faudra se frotter à 5 km d'une extrême difficulté, surtout si la chaleur s'en mêle. Des moyennes à 9,5 puis 12, 13, 12,5 et 11 % s'enchaînent, faisant de ce col un défi d'envergure, même pour les cyclos les plus entraînés. Là-haut, le large point de vue des crêtes, fréquentées par les oiseaux migrateurs, récompensera les valeureux finisseurs.

Informations
pratiques

Informazio praktikoa

Départ : LARRAU
Dénivelé positif : +930m
  • Distance11.3km
  • Mobiliteà vélo
  • Durée1h30
  • DifficultéDifficile

Conseils du randonneur

Bien regarder la météo avant de partir
Être bien chaussé
Prévoir suffisamment d’eau
Garer sa voiture sur les places prévues
Ramener tous vos déchets
Suivre les sentiers balisés
Tenir son chien en laisse
Fermer les barrières après votre passage
Pour adopter les bons gestes, consultez le site www.reussirmarando.com

Détails de l’itinéraire

Ibilbideari buruzko xehetasunak

  1. Fond de vallée

    À Larrau, au niveau de l'intersection de route à la sortie ouest, laisser à gauche la direction du Port de Larrau pour choisir à droite la D19 vers le col Bargargui et Irati. Chose peu commune, cette ascension de col commence par 2 km de descente (attention à un virage à droite très serré, souvent humide car en forêt) pour rejoindre un fond de vallée où un panneau annonce 9 km d'ascension jusqu'au col.

  2. Pont d'Aguerborda

    La montée débute donc sagement sur la gauche du ruisseau d'Odeyzakia par une mise en jambe forestière (4% puis 6,5 %). On se heurte ensuite à 500 m à 11 %, puis un replat vous guide vers le pont d'Aguerborda.

  3. Col d'Orgambideska

    On passe ici de l'ombre à la lumière d'un versant sud, mais aussi des simples formalités aux choses sérieuses. En effet, la route se relève et elle dessine de grands lacets sur un versant accablé de soleil. De plus, la quasi-totalité de la montée n'offre maintenant aucun répit et oppose des pourcentages redoutables sur 5 km d'affilée, la moyenne de pente étant toujours supérieure à 12 %. La route se hisse ensuite à flanc de montagne et c'est bien lentement que l'on se rapproche des crêtes, pourtant toujours en point de mire. Seul le dernier kilomètre, annoncé à 7,5 %, vous paraîtra presque plat au moment de croiser le col d'Orgambideska.

  4. Chalets d'Irati

    Un dernier « coup-de-cul » assassin vous sépare du col de Bagargui et des chalets d'Irati.
    Au retour, il faudra remonter sur deux kilomètres jusqu'à Larrau, dernier supplice pour les cuisses refroidies dans la descente.

Point d'arrivée